19 mars | 14:15 - 15:45

Atelier F - Les ouvrages d’art dans la gestion de crise

Description

Atelier DÉCOUVERTE Lorsque survient une crise liée à un phénomène naturel tel qu’une inondation, un séisme ou encore une tempête, la tenue des infrastructures de transport revêt un enjeu particulièrement prégnant, à la fois vis-à-vis de l'exposition au risque des usagers (victimes directes en cas d'effondrement d'un pont, d'un éboulement de rochers sur la route ou de submersion des ouvrages hydrauliques par exemple), et aussi du fait des conséquences indirectes associées au rôle de ces infrastructures dans la gestion de crise et l'organisation des secours (accès des secours aux zones sinistrées, évacuation des victimes vers les centres de soins, reprise de l'activité socio-économique à moyen terme, etc.). Au sein de ces infrastructures, les ouvrages d'arts tels que les ponts, murs ou digues, du fait de leur sensibilité particulière, représentent généralement des points critiques. Les décideurs locaux, face aux questions soulevées d'une part par la gestion efficiente du patrimoine dont ils ont la charge, d'autre part par leur responsabilité dans la préparation à la gestion de crise, peuvent se trouver démunis pour évaluer le risque à l'échelle de leur territoire et prioriser les actions à mener dans un contexte de moyens limités. L'objectif de l’atelier, au travers de la présentation d'actions opérationnelles déjà mises en œuvre, est d'échanger autour des outils pour répondre à ces problématiques. Responsables : Jean-Christophe CARLES - Responsable de la division ouvrages d'art, adjoint au chef de département, CEREMA Denis DAVI - Responsable risques sismiques et infrastructures, CEREMA
La Biennale des territoires un événement organisé par le ©Cerema